22 pompes.

Publié par le octobre 13, 2016 dans À la une, actualités, blogue de Gilles, Uncategorized | Aucun commentaire

22 pompes.

 

Chacun ses petits plaisirs. J’aime faire des longueurs, à la piscine. Trois fois par semaine, je m’immerge, et je nage. Ma tête se vide, je pense à autre chose. Et je fais un peu de gymnastique, le matin. Mais je le garde pour moi. À quoi bon en parler ?

L’autre jour, je suis tombé sur une vidéo de Serge Paul, que vous connaissez peut-être : il est très actif dans la communauté, et il travaille pour le Conseil Scolaire Viamonde. Notre ami Serge faisait des pompes en pyjama. Cela m’a intrigué, et j’ai décidé de lui en demander plus.
Voici son texte.

Gilles Marchildon

 

cbra9y_w0aistsl

Serge Paul

Tout a commencé un beau matin d’automne, lorsque les feuilles rougeoient sur la cime des arbres. En buvant mon thé, je jetais un coup d’œil machinal à mon téléphone. Parmi la dizaine de notifications inutiles, un petit pouce bleu. Facebook. Le nom d’une amie. Julie-Kim. J’aime bien Julie-Kim, c’est une chanteuse des Chiclettes, avec une belle voix grave et beaucoup d’humour.
Julie me proposait un « défi ». Je ne sais pas si c’est parce que j’aime les jeux, mais ça m’a tout de suite intrigué. Mon excitation est un peu retombée quand j’ai lu de quoi il s’agissait. Faire 22 pompes. Tous les jours. Pendant 22 jours. Et se filmer.

 

Sans entrer dans les détails, je ne suis pas un grand sportif. Je l’ai été du temps de ma jeunesse folle, mais depuis une dizaine d’années, je ne cours que derrière les bus.

 

En revanche, j’aime beaucoup regarder le tennis et les sports extrêmes sur Internet. Et surtout, je passe un temps fou à me répéter le même mantra : « demain je me remets au sport ! »

 

J’ai supprimé la notification d’un mouvement machinal de pouce, et je me suis replongé dans ma petite routine. Une routine qui m’a conduit à un escalier, et à être essoufflé au bout de 10 marches. Bref, après tout, l’idée de faire de l’exercice n’était peut-être pas si absurde. Et puis, se filmer n’était peut-être pas une si mauvaise idée. Le regard et les encouragements des autres allaient me motiver, me pousser à la constance.

 

Le lendemain, dans mon sublime pyjama à carreaux (je ne voulais me trouver d’excuses et le ridicule n’a jamais tué personne), j’ai posé mon téléphone, et je me suis lancé.

 

L’effet recherché (se sentir mieux) n’a pas tout de suite été atteint, loin s’en faut. Mes amis, je dois l’avouer, j’avais même mal aux bras. Mais la vidéo me mettait au pied du mur, alors, j’ai décidé de continuer, simplement, par curiosité, pour voir où tout cela me mènerait.

 

Cela fait maintenant 5 jours que je fais mes 22 pompes quotidiennes (parfois 44 pour relever d’autres défis d’amis que je nomine par la suite) et j’y prends du plaisir finalement.

 

D’une part car je peux me tenir à un objectif physique (et je vais le tenir jusqu’au bout !!) et d’autre part car il semble que cela motive d’autres personnes qui me suivent sur les médias sociaux, un effet boule de neige peut-être, et surtout un gonflement de mon égo !
Et puis, j’ai remarqué des petits changements dans ma vie de tous les jours. Devant un escalier, je suis plus serein. J’arrive à entrer dans cette petite chemise cintrée que je n’avais plus porté depuis 5 ans. Même mon humeur a changé. Je ris plus, je souris plus, je suis plus léger.

 

Aujourd’hui je me sens mieux dans la journée et j’ai même ajouté à mes exercices, 22 abdominaux et des étirements pour ne plus avoir des crampes musculaires. Oui, c’était un cadeau-surprise de ma première série de pompes.

Finalement, ce que je souhaite vous dire, c’est que l’exercice physique quotidien est à portée de main. Si je m’y suis mis, franchement, vous en êtes capables.
J’ai lu qu’il faut continuer une activité pendant 17 jours d’affilés pour créer une routine, je vous en dit plus donc dans 17 jours

 

À suivre… »

 

Serge Paul

 

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *