Anxiété, tu me guettes

Publié par le septembre 15, 2015 dans À la une, Actualités, Articles à ne pas manquer | Aucun commentaire

« Nous sommes tous concernés. »

Anxiété, tu me guettes

Cela m’arrive parfois de ressentir de l’anxiété.

C’est d’habitude pour des raisons un peu bêtes. Je m’inquiète pour quelque-chose qui ne s’est pas encore passée. Je stresse avant une réunion, une présentation, même si je sais que j’ai travaillé fort pour que tout se passe bien.

L’anxiété fait partie des troubles de santé mentale (https://www.cmha.ca/fr/sante-mentale/comprendre-la-maladie-mentale/les-troubles-anxieux/). Fort heureusement, mes symptômes ne sont pas graves au point d’avoir un impact sur ma qualité de vie. Et j’ai de la chance d’être bien entouré et de ne pas avoir de soucis matériels.

Mais je suis loin de me croire complètement à l’abri de troubles de santé mentale. Selon l’Association Canadienne pour la Santé mentale, 1 Canadien sur 5 connait ou connaitra au cours de sa vie une expérience qui portera atteinte à sa pleine santé mentale. 1 sur 5. Imaginez ! C’est énorme. Pensez aux 4 personnes que vous côtoyez le plus fréquemment. L’une de ces personnes a déjà souffert de troubles mentaux. Peut-être souffre-t-elle en ce moment même. Il n’est jamais facile de savoir qui est atteint, car nous sommes tous susceptibles de l’être. Nous sommes tous concernés.

Les jeunes sont particulièrement vulnérables. Selon EPS Canada, ils font face à d’énormes pressions tout en ayant moins d’expérience pour relativiser les angoisses passagères.

Un début de solution, c’est d’en parler. De leur en parler, ou encore mieux, leur donner le moyen d’en parler! Nos jeunes ont des choses à dire, il faut les écouter !

C’est pour cela que Reflet Salvéo vient d’accorder 3 500$ au Rifssso (http://www.rifssso.ca/) pour une initiative de tables-rondes avec des adolescents pour leur donner l’occasion d’un dialogue. Un dialogue à leur manière, pour apprivoiser la notion de santé mentale et pour mieux se renseigner.

De plus, le 17 septembre, nous lançons un concours vidéo en collaboration avec le Labo (http://lelabo.ca/fr/a-propos/) pour permettre aux jeunes de s’exprimer sur la santé mentale. Déjà, ça « gazouille » sur Twitter !

J’en profite d’ailleurs pour remercier le RLISS du Centre-Toronto (http://www.torontocentrallhin.on.ca/?sc_Lang=fr-ca) pour son appui financier à cette initiative.

Surtout, ce que nous souhaitons, c’est lever le voile et encourager une prise de conscience qui pourrait sauver des vies.

Votre,

 

Gilles Marchildon

 

 

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *