Fierté, Santé et Bien-être

« Être soigné·e en français et sans discrimination : discussions informatives et improvisations théâtrales sur l’expérience des patients LGBTQIA à Toronto»

Santé bien êtreFINAL version WEB_modifié-1

Cliquez ici pour vous inscrire.

 

 

10 juin 2017

12h30 – 15h00

Collège Boréal, 1 rue Yonge

Toronto

 

« Être soigné·e[1] en français et sans discrimination : discussions informatives et improvisations théâtrales sur l’expérience des patients LGBTQIA à Toronto»

 

Dans le but d’échanger, de réfléchir et de rire, nous vous proposons de vous joindre à nous pour un lunch 3 en 1 participatif et hauts en rebondissements !

 

  • Tout en grignotant un délicieux repas venez écouter nos invitée·s trié·e·s sur le volet vous faire part de leurs efforts pour vous offrir les services et les soins que vous méritez tout en vous faisant sentir les bienvenu·e·s !

 

  • Avant d’attaquer le dessert, interpellez les participante·s en faisant part de vos expériences et de vos idées pour améliorer les services et pouvoir enfin parler de votre identité et de votre sexualité librement chez le médecin.

 

  • Sirotez votre café pendant que les actrices et acteurs jouent sur scène des anecdotes vécues par des personnes LGBTQIA à l’hôpital ou dans une salle d’attente. Interrompez-les pour modifier le scénario ! Corrigez les erreurs des personnages ! Prenez leur place sur scène si vous le voulez !

Déroulement

12h30 Accueil des participant.e.s et des invité·e·s

12h45 Présentation des invité·e·s

12h50 Service du repas et courte présentation sur les espaces positifs

13h30  Échange avec les invité·e·s

14h05 Improvisations théâtrales, réactions des spectatrices et spectateurs, adaptation des saynètes d’après les commentaires, participation active du public

14h50 Clôture de l’événement et remerciements

 

 

De la documentation sur les espaces positifs sera également offerte à tou·te·s les participant.e.s :

 

Demande d’informations et contact : Thomas Labrune – tlabrune@refletsalveo.ca – 647-345-5502 poste : 223

 

[1] Pour cette page, nous suivons les recommandations du Manuel d’écriture inclusive quant à la féminisation des termes, et ce dernier « préfère l’usage du point milieu à d’autres signes, car il est celui qui, d’un point de vue sémiotique, nous semble être le plus approprié. Le point milieu nous semble ainsi préférable aux parenthèses (qui, en usage, indiquent un propos secondaire), à la barre oblique (qui connote une division), à l’E majuscule (qui peut être interprété comme une considération différente entre féminin et masculin). Le point milieu nous semble aussi préférable au point final, qui constitue un signe de ponctuation dont les usages, y compris sur un plan grammatical, sont très largement stabilisés. Le point milieu est enfin préféré aux tirets – quelles que soient leurs formes et leurs tailles d’ailleurs –, qui font parfois office de quasi-parenthèses ou servent à introduire des répliques de dialogue. » – in  Manuel d’écriture inclusive p.7, R. Haddad et C. Baric, 2016, Mots Clés.