Besoin de services de santé en français à Etobicoke : La communauté francophone s’est exprimée samedi 6 mai dernier

Publié par le mai 25, 2017 dans À la une, actualités, Articles à ne pas manquer, blogue de Gilles | Aucun commentaire

Besoin de services de santé en français à Etobicoke :

La communauté francophone s’est exprimée samedi 6 mai dernier

« Aujourd’hui, je décide de donner la parole à Constant Ouapo, notre agent de plannification, qui vous raconte comment il a vécu la journée du 6 mai dernier. Reflet Salvéo organisait une rencontre communautaire pour parler de la meilleure façon de parler de la mise en place de service de santé en français à Rexdale. Comme si vous y étiez. » Gilles Marchildon

constant_modifié-1

 

Reflet Salvéo a présenté samedi 6 mai dernier, les résultats de son sondage sur les besoins en soins primaires de la communauté francophone d’Etobicoke. C’était au Centre de Santé Communautaires Rexdale. En participant massivement à cette rencontre, vous avez démontré de façon remarquable votre intérêt pour les services en français et votre envie de vous faire soigner dans votre langue. C’était tout simplement émouvant!

 

Et pourtant, rien dès le départ, ne présageait un tel succès et ce, malgré nos multiples efforts pour communiquer avec les gens (par courriel, téléphone et en personne. Ce jour-là, la météo n’était pas en notre faveur. Resté constamment nuageux depuis deux jours, le ciel n’arrêtait pas de nous arroser d’une fine pluie accompagnée d’un froid hivernal. Tout était réuni plutôt pour un repos paisible à la maison, qu’un déplacement pour participer à un évènement communautaire.

 

Toute illusion d’un succès en termes de mobilisation de la communauté avait fini par me quitter. Au fur et à mesure que l’heure de démarrage de l’évènement (17h) approchait, l’anxiété s’installait. Toute mon assurance au départ inébranlable, faisait graduellement place à un optimisme plutôt factice. Jusqu’à 17h30 nous n’avions enregistré qu’une poignée de participants (moins d’une dizaine). L’angoisse se lisait sur le visage de chaque organisateur de l’événement. La détresse commençait à s’installer; puis tout-à-coup, miracle! Comme par enchantement, la salle à commence à se remplir. Des cris d’enfants fusent de toutes parts. Des bruits de chaises et des appels à la discipline indiquent une course ouverte vers le peu de sièges encore inoccupés. Des exclamations joyeuses célébrant les retrouvailles entre parents et amis se font bruyamment entendre. Enfin, l’espoir est de retour, annonçant un évènement d’un grand intérêt.

 

Fallait-il s’en étonner? En répondant au sondage, vous aviez été très clairs dès le départ :

« Il est incompréhensible que des francophones ne puissent pas se faire soigner en français au Canada où le français constitue l’autre langue officielle. Aidez-nous à obtenir nos services de santé en français plus près de chez nous». Vous étiez donc venus réitérer et confirmer cet appel.

 

L’événement a débuté par la reconnaissance du territoire traditionnel des Premières Nations sur lequel la rencontre s’est déroulée. Safia Ahmed, directrice générale du Centre de Santé Communautaire Rexdale, a souhaité la bienvenue à la communauté et l’a remercié d’être venue si nombreuse. Elle a invité chacun à considérer le centre comme son second domicile. A sa suite j’ai remercié les partenaires et membres de la communauté au nom de Reflet Salvéo, puis situé le cadre de la rencontre. Quant à Dieufert Bellot, Coordonnateur des services en français du RLISS Centre-Ouest, il a expliqué le mandat des RLISS, en prônant une approche collaborative incluant la communauté, pour une mise en place réussie de services de santé en français. Julie Lutete, directrice générale de l’Auberge Francophone a clôturé la série d’allocutions en soulignant le rôle vital qu’a joué son organisme dans la collecte des données du sondage.

 

Au cours des débats animés qui ont suivi la présentation des résultats du sondage et des services qu’offre le CSC Rexdale vous avez réitéré votre souci de voir des services de santé en français se mettre en place dans les meilleurs délais au CSC Rexdale. Cet appel n’est pas tombé dans des oreilles de sourds. Nous travaillons activement à la mise en place d’un accord de partenariat collaboratif impliquant Reflet Salvéo, le RLISS du Centre-Ouest, le CSC Rexdale, vos leaders communautaires (l’Auberge Francophone par exemple), et vous en tant que communauté. Ce modèle demande l’implication de toutes les parties prenantes. Il aboutira sur le moyen terme à des services en français adaptés aux besoins de notre communauté. En attendant  la réalisation de cette phase ultime du projet, vous pouvez déjà vous faire soigner au CSC de Rexdale où des services d’interprétation professionnels vous seront offerts.

 

En somme, l’évènement du 6 mai dernier a été un succès total, fruit d’une « complicité » implicite entre Reflet Salvéo et ses partenaires que vous avez toujours été! Je vous en remercie de tout mon cœur!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *