Actualités

Les signes avant-coureurs du changement

Publié par le février 15, 2019 dans À la une, Actualités, blogue de Gilles | Aucun commentaire

Les signes avant-coureurs du changement

Les signes avant-coureurs du changement Les changements structurels anticipés dans le domaine de la santé font couler beaucoup d’encre ces derniers jours notamment après la publication en ce sens de l’ébauche d’un projet de loi et de notes de présentation de hauts fonctionnaires. Entre autres, il serait question de créer une « super agence » provinciale qui engloberait un certain nombre d’agences existantes, dont possiblement les 14 Réseaux locaux d’intégration des services de santé (RLISS). Évidemment, un tel changement aurait un impact déterminant sur le mandat et le travail des entités de planification des services de santé en français comme Reflet Salvéo. Il est encourageant de constater que le rapport du Conseil du Premier ministre présidé par le Dr Devlin Rueben ainsi que l’ébauche du projet de loi font référence tous les deux de manière explicite aux francophones et, dans le cas de l’ébauche du projet de loi, les entités de planification. Je suis heureux de voir que le gouvernement reconnaît les défis particuliers des francophones quant à l’accès aux services de santé. Jusqu’à présent, nous avons travaillé en partenariat avec les RLISS avec qui nous avons développé des relations de collaboration très étroites et positives. Peu importe les changements structurels possibles dans le système de santé, l’important est de s’assurer que la communauté francophone puisse avoir son mot à dire dans les décisions touchant les services de santé et les défis reliés à l’accès. Le meilleur moyen pour ce faire, c’est par le biais d’organismes gérés par et pour les francophones, comme c’est le cas des entités présentement. Le modèle des entités a fait ses preuves durant les 8 dernières années. Il fonctionne à son meilleur lorsque les rôles des différents acteurs sont clairement indiqués dans la législation. Afin d’optimiser davantage le travail de conseil auprès du système de santé en matière des services en français, il devient primordial de renforcer les ressources nécessaires. Reflet Salvéo, à l’instar des autres entités de planification, attend avec enthousiasme les prochaines nouvelles et reste engagée à poursuivre sa collaboration avec les différentes parties prenantes pour mieux répondre aux besoins des francophones. –...

Lire l'article

Revue de presse du mois de janvier 2019

Publié par le janvier 28, 2019 dans À la une, Actualités, Uncategorized | Aucun commentaire

Revue de presse du mois de janvier 2019

Reflet Salvéo réalise une veille médiatique auprès des journaux de la province pour y dénicher des informations relatives aux services de santé en français, à la communauté francophone, au système de santé, à l’immigration francophone ainsi qu’aux affaires gouvernementales. Nous vous proposons chaque mois une panoplie d’articles pour vous tenir informés des réussites et des avancées au sein de la francophonie ontarienne mais également des défis auxquels font face les franco-ontariennes et les franco-ontariens lorsqu’ils choisissent de se faire servir en français. Services de santé en français Éducation sexuelle: différences surprenantes en français et en anglais Kids Help Phone launches texting service for youth nationwide, in both English and French Inquiétude pour les services de santé aux Franco-Ontariens La santé mentale des jeunes au menu du Club Richelieu Toronto Communauté francophone 744 000 Franco-Ontariens, le nouveau chiffre avancé Le gouvernement Ford est-il prêt à saisir son «avantage francophone»? S’afficher en vert et blanc: une nouvelle campagne pour La Résistance La santé mentale chez les jeunes: une affaire de tous les jours Université de l’Ontario français : des intervenants francophones déçus, mais pas surpris La loi qui crée l’Université de l’Ontario français ne sera pas abrogée Université de l’Ontario français : l’AFO reste optimiste, même s’il est minuit moins une Des chiffres qui reflètent bien la réalité de la population francophone de l’Ontario Dyane Adam «optimiste» pour l’Université de l’Ontario français Réveil passager ou reprise en main du destin des francophones? Des francophones sous les projecteurs en 2018 Bilan de l’année politique en Ontario : L’année 2018 a été riche en rebondissements en Ontario en 2018. Le bilan de l’analyste politique Tasha Kheiriddin, du chercheur Martin Normand et de la sociologue Marlène Thélusma-Rémy. Tout sera à rebâtir pour les Franco-Ontariens en 2019 Bilan 2018: la politique des pas en arrière pour les Franco-Ontariens Le français à l’hôtel de ville de Toronto : une progression lente Serge Paul prend la tête de l’ACFO-Toronto et veut préparer les actions de 2019 Ontario Has Francophones? Oui, Beaucoup, and They’re Angry Amanda Simard sera l’avocate des francophones à Queen’s Park L’AFO vante les avantages économiques de la francophonie au gouvernement Ford Violence sexuelle : des organismes attendent toujours une augmentation de leur financement   Julien Geremie confirmé à la direction générale du CCO   Le fédéral renouvelle un programme pour aider les immigrants avant leur arrivée Avant de quitter, François Boileau dévoilera un ultime rapport La Table de concertation de Peel-Dufferin-Halton s’agrandit Une nouvelle équipe à la tête de la Franco-Fête Un nouveau point de service du Centre francophone à Mississauga Le Centre francophone de Toronto ouvre un bureau à Mississauga Daniel Mayer, nouveau président de Franco-Fête Serge Paul, le nouveau chien de garde des Franco-Torontois Mobilisation franco-ontarienne: toujours plus de signatures pour les pétitions 1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université Université de l’Ontario français : un an pour faire quoi? Université de l’Ontario français: des options créatives pour ouvrir en 2020 Financement de Université de l’Ontario français: Mulroney contre-attaque Université de l’Ontario français : le gouvernement Ford répond par l’attaque au financement de Trudeau Université en français : « Certains cours en français ont trois ou quatre étudiants inscrits! » – Doug Ford L’Université de l’Ontario français reçoit 1,9 million de dollars du fédéral Le fédéral prolonge le financement de l’Université de l’Ontario français d’un an Système de santé Les hommes se souviennent plus de la douleur passée que les femmes The secret moves to increase private health care  Éviter de se faire soigner en français quand on ne se sent ni femme, ni homme Toronto saw at least 146...

Lire l'article

Revue de presse de décembre 2018

Publié par le décembre 21, 2018 dans À la une, Actualités, Reflet Salvéo dans les médias | Commentaires fermés sur Revue de presse de décembre 2018

Revue de presse de décembre 2018

Reflet Salvéo réalise une veille médiatique auprès des journaux de la province pour y dénicher des informations relatives aux services de santé en français, à la communauté francophone, au système de santé, à l’immigration francophone ainsi qu’aux affaires gouvernementales. Nous vous proposons chaque mois une panoplie d’articles pour vous tenir informés des réussites et des avancées au sein de la francophonie ontarienne mais également des défis auxquels font face les franco-ontariennes et les franco-ontariens lorsqu’ils choisissent de se faire servir en français. Services de santé en français Long-term and dementia care urgently needed in mother tongue for multilingual patients, experts say Maison Fraternité: un nouveau programme en remplacement d’ici avril 2020 Chercheurs ontariens : l’orthophoniste Chantal Mayer-Crittenden Le couperet tombe sur la Maison Fraternité Services en français : le ministre des Finances de l’Ontario refuse de parler de compressions L’ombudsman appuie la continuité du Commissariat aux services en français Le massage, remède aux préjugés sur le VIH/sida Communauté francophone Les Franco-Ontariens sont-ils vraiment les parents pauvres de la francophonie canadienne? Des francophones se déchirent sur l’éducation sexuelle Université de l’Ontario français: Mulroney ouverte à discuter avec le fédéral Une nouvelle structure à l’étude pour l’Université de l’Ontario français Un soutien aux Franco-Ontariens venu de l’international Amanda Simard: «Le divorce» et son indépendance assumée Amanda Simard: les secrets de la crise L’AFO embauche deux avocats pour un possible recours contre Doug Ford Le fédéral, dernier espoir pour l’Université de l’Ontario français Université de l’Ontario français : le Comité des langues officielles convoque de force deux sous-ministres Appui du Québec aux Franco-Ontariens : élan de solidarité circonstanciel? Changement de garde à l’ACFO-Toronto L’ACFO Toronto veut défendre les droits « bafoués » des francophones Université de l’Ontario français : le nerf de la guerre, c’est l’argent, dit Ronald Caza Crise linguistique: l’ACFO de Toronto en mode combat Normand Labrie à Caroline Mulroney: «C’est très urgent» Coupes de Doug Ford : « une atteinte aux droits linguistiques », dénonce François Boileau ‘We have fewer rights’: Franco-Ontarian youth protest by living proudly Loi 57 : les réactions sont vives en Ontario français Mulroney a un «très faible» bilan jusqu’à maintenant, selon l’opposition Financement de l’Université de l’Ontario français : la balle serait-elle dans le camp du gouvernement fédéral? Les compressions en francophonie officiellement adoptées en Ontario Le plaidoyer de la dernière chance de François Boileau Quelle stratégie après les manifestations franco-ontariennes? Le président de l’AFO demande au fédéral de financer entièrement les quatre premières années de l’Université de l’Ontario français « Toutes les options restent sur la table », dit l’Assemblée de la francophonie La plus grande manif franco-ontarienne Les prochaines étapes de la « résistance » franco-ontarienne Doug Ford et les francophones: l’impasse politique Université de l’Ontario français : l’occasion de réévaluer le projet Une enquête sur Oasis suscite des réactions dans la communauté francophone Climat de travail « toxique » dénoncé chez Oasis   Système de santé Opioïdes : un jury du coroner demande à l’Ontario de décréter l’état d’urgence How these ‘Golden Girls’ beat the odds of loneliness Mental health crisis program in Peel uses unique approach to take pressure off 911 Powerful seniors’ groups lobby for emotion-focused care in nursing homes Les travailleurs pauvres : les laissés-pour-compte des soins dentaires Ford government to return to arbitration with Ontario doctors How Ontario’s doctors lost faith in Doug Ford — and each other Hospitals are needlessly risky for frail seniors   Schism within government on how to deal with the Ontario Medical Association puts premier and health minister at odds Comment promouvoir la réconciliation dans la livraison des services de santé? L’Ordre...

Lire l'article

Revue de presse du mois de novembre 2018

Publié par le décembre 3, 2018 dans À la une, Actualités | Commentaires fermés sur Revue de presse du mois de novembre 2018

Revue de presse du mois de novembre 2018

Reflet Salvéo réalise une veille médiatique auprès des journaux de la province pour y dénicher des informations relatives aux services de santé en français, à la communauté francophone, au système de santé, à l’immigration francophone ainsi qu’aux affaires gouvernementales. Nous vous proposons chaque mois une panoplie d’articles pour vous tenir informés des réussites et des avancées au sein de la francophonie ontarienne mais également des défis auxquels font face les franco-ontariennes et les franco-ontariens lorsqu’ils choisissent de se faire servir en français. Crise linguistique en Ontario Simard grandement louangée pour sa décision «difficile» Crise linguistique en Ontario: Amanda Simard quitte le caucus progressiste-conservateur Départ de Simard du caucus progressiste-conservateur: les réactions fusent Motion to reinstate French language commissioner and French university voted down La résistance francophone : « une image forte et un message clair » Des fonds fédéraux pour un recours judiciaire franco-ontarien? Le fédéral pourrait financer l’Université de l’Ontario français Le bilinguisme, ça rapporte aux employés et aux provinces Compressions en Ontario français : un documentaire de Radio-Canada fait réagir Coupes de Doug Ford en francophonie : Justin Trudeau rencontre les autres chefs de partis Manifestations d’élèves contre l’annulation du projet d’Université de l’Ontario français Les bilingues s’en sortent mieux que les unilingues, selon le Conference Board du Canada Caroline Mulroney says Tories want to improve access to justice for francophones Amanda Simard won’t say if she’ll leave PC party over French cuts Amanda Simard toujours membre du caucus conservateur « pour l’instant » «J’appuie ce qu’on est en train de faire», dit Mulroney qui attaque Ottawa Les mesures additionnelles en francophonie ont un impact, selon Caroline Mulroney L’AFO craint que l’ombudsman ne puisse pas défendre les intérêts des francophones Le torchon brûle entre l’AFO et l’ombudsman de l’Ontario Amanda Simard toujours membre du caucus conservateur « pour l’instant » Sous pression extrême, Amanda Simard persiste et signe Nous ne sommes pas dupes, Mme Mulroney Des centaines d’élèves francophones dans les rues contre Ford Le premier ministre Doug Ford change de ton envers les francophones Proposition de Ford: toujours «un recul» pour Boileau Doug Ford doit agir pour freiner la baisse de population francophone Caroline Mulroney assermentée ministre des Affaires francophones de l’Ontario Des francophones aimeraient être mieux représentés Les Franco-Ontariens ne sont pas perdants, selon l’ombudsman François Boileau ne compte pas accepter un poste au bureau de l’ombudsman Celebrating French culture and heritage benefits Ontario Crise linguistique: dix jours et dix moments Une ouverture saluée Services en français en Ontario : un symposium très attendu Université de l’Ontario français: les raisons obscures d’un refus Le passage de Franco-Ontariens à l’émission Tout le monde en parle crée de vives réactions Que va changer un ministère des Affaires francophones? La mobilisation des Franco-Ontariens en chiffres Globe editorial: Cutting Ontario’s francophone office is a case of big offence, small savings Amanda Simard poursuit la lutte au sein du Parti progressiste-conservateur La députée conservatrice Amanda Simard critique vertement son gouvernement Ontario : coupes dans les services aux francophones (analyse avec Chantal Hébert) Simard réfléchit, l’AFO lui demande de rester « A Snarky Explanation of What’s Going on With Doug Ford vs Franco-Ontarians »  Trop tard pour les Franco-Ontariens? Quand des médias étrangers et anglophones s’intéressent aux francophones en Ontario Doug Ford unveils his plans for Ontario, taking aim at the most vulnerable (N.B. Dans le vénérable Washington Post) Canada: l’Ontario renonce à une université en langue française, les francophones révoltés (N.B. Dans la publication française, « Libération ») Le recul calculé de Doug Ford François Boileau, à cœur ouvert dans la tempête La députée progressiste-conservatrice Amanda Simard continue d’appeler à la résistance des Franco-Ontariens...

Lire l'article

VIH : l’information permet de mieux vivre

Publié par le décembre 1, 2018 dans À la une, Actualités, blogue de Gilles | Aucun commentaire

VIH : l’information permet de mieux vivre

En cette Journée mondiale de lutte contre le VIH/SIDA, quoi dire de neuf qui pourrait éclairer la problématique, faire en sorte que les gens se protègent davantage et accroître la sensibilisation de manière à réduire la stigmatisation qui perdure ? Au Canada, pendant la dernière année, 6 personnes de plus ont contracté le VIH à chaque jour. C’est la plus grande augmentation depuis près d’une décennie. L’Ontario figure parmi les deux provinces, avec le Québec, ayant la plus grande proportion de nouveaux cas avec 881 personnes de plus vivant avec le VIH. Comment se fait-il? Plus de 9 000 personnes vivent présentement avec le VIH mais sans le savoir. Cela représente environ 14% des personnes séropositives. Comment se fait-il? Manque de sensibilisation, ignorance, stigmatisation… Le point commun, c’est l’information – soit son absence ou bien la présence d’information erronée. Donc, une grande partie de la solution repose dans le partage d’information fiable, notamment par un plus grand dialogue. Cela permet de briser l’isolement de personnes vulnérables qui pourraient avoir des comportements à risque (homosexuels, usagers de drogues, personnes originaires de pays où le VIH est endémique). De plus, le dialogue pourrait réduire la stigmatisation qui cause parfois du tort encore plus sévère que les conditions médicales accompagnant le virus. Personne ne cherche à être infecté. C’est accidentel ou suite à des comportements à risques. Avec davantage d’information, les gens pourraient mieux se protéger, d’une part  http://www.actionpositive.ca/guide-vih/prevention/ et ne pas contribuer, d’autre part, aux conditions qui encourage autant de personnes à prendre des risques et se rendent vulnérables au VIH. En d’autres mots, l’amélioration de la situation (réduction de la transmission et amélioration de la vie des personnes vivant avec le VIH) passe par une plus grande information auprès de la population. Il y a deux décennies, on disait que « l’ignorance tue » mais de nos jours, on pourrait plutôt dire que « l’information permet de mieux...

Lire l'article