Deux mille sept cents… on souhaiterait pourtant que le chiffre soit plutôt zéro.

Publié par le septembre 14, 2018 dans À la une, actualités, blogue de Gilles | 1 commentaire

Deux mille sept cents, c’est le nombre de femmes qui ont reçu des services chez Oasis Centre des femmes au cours de l’année dernière. Oasis cherche à outiller les femmes francophones du Grand Toronto et de Peel Halton, touchées par la violence sous toutes ses formes, afin qu’elles puissent améliorer leur situation et devenir autonomes, notamment sur le plan financier.

Lors de l’AGA d’Oasis hier soir, les membres de l’organisme et les autres participants prenaient connaissance des nombreuses réalisations. Le témoignage de Monique, l’une des bénéficiaires des services, fut un moment touchant et puissant qui souligna l’impact positif du travail de l’équipe du personnel et des bénévoles.

Chaque jour de l’année, plus de 7 femmes bénéficient des services d’Oasis. Et on peut se dire que l’impact positif se répercute bien au-delà des bénéficiaires elles-mêmes car cela contribue à l’amélioration de la qualité de vie des enfants, des proches et de la communauté entière. Bravo et merci pour cet appui aux femmes vulnérables francophones de Toronto!

Un commentaire

  1. Merci beaucoup Gilles,

    Grace aux partenaires engagés comme toi, nous avons la force et le courage de continuer a aider les femmes sans se lasser.

    Merci d’être là pour nous toutes!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *