Jamais deux sans trois

Publié par le août 25, 2017 dans blogue de Gilles, Uncategorized | Aucun commentaire

 Jamais deux sans trois

Au cours des dernières semaines, l’équipe de Reflet Salvéo a vu son personnel se modifier. Et puisque le vieux dicton nous apprend que jamais deux sans trois, nous avons eu le plaisir d’accueillir parmi nous trois nouveaux piliers de la planification de la santé et de l’engagement communautaire. En effet, au mois de juin, Astou Ndiaye rejoignait l’équipe comme Adjointe à la direction. Housseyn Belaiouer, notre nouveau coordonnateur des communications et de l’engagement communautaire, a intégré l’équipe au mois d’août, alors que Yann Vivette Tsobgni Zebaze occupera officiellement ses fonctions dès la première semaine du mois de septembre, en qualité d’agente de planification.

Avant que vous ayez le plaisir de faire leur connaissance, j’aimerais vous les présenter. Yann a fait une Maîtrise en Psychologie et une autre en gestion des ressources humaines ainsi qu’un certificat universitaire en santé mentale en contexte social. Après ses études, elle a travaillé cinq ans comme coordonnatrice de projets de santé et de santé mentale, et quatre ans comme chef de projet en ressources humaines. Après ses études, Yann continue ses réflexions et publie « Mère célibataire africaine », un guide pour la mère célibataire en quête d’astuces et de solutions. Elle a également rédigé deux travaux de recherche sur le vécu de l’âge mûr chez les personnes âgées d’origine immigrée, et sur l’accueil dans les services de santé mentale en Belgique. Celle qui a étudié la Psychologie et la gestion des ressources humaines a trouvé, au fil des années, un passe-temps qui rassemble tous ses intérêts : la création et la gestion d’un blogue en santé mentale. Un espace où Yann vise à démystifier la Psychologie auprès du public africain et de sensibiliser aux maladies courantes et taboues dans ces communautés. En plus de son engagement bénévole auprès de plusieurs organismes non gouvernementaux, elle gère deux pages Facebook dédiées à l’interaction avec le public, qui portent sur le soutien et le développement personnel des mères célibataires africaines.

Housseyn, quant à lui, a étudié et travaillé au Québec avant de s’installer à Toronto. Il a travaillé en communications pour Oxfam-Québec et Capsana, ce dernier pour la campagne Défi-Tabac. Il a également de l’expérience en gestion d’événements et en développement de partenariat à la Société canadienne du cancer. Reflet Salvéo bénéficiera de ses diverses compétences en communication, en promotion de la santé, en mobilisation sociale, en coordination de projets puis en développement de partenariats. Housseyn possède une maîtrise en relations publiques de l’Université Laval à Québec.

Au mois de juin, Astou Ndiaye a intégré notre équipe en provenance du Centre Francophone de Toronto où elle fut Adjointe administrative auprès de la directrice des services aux nouveaux arrivants. En plus de son emploi, Astou travaille à temps partiel comme intervenante à la Maison d’hébergement pour femmes francophones ici à Toronto. Elle a également travaillé comme stagiaire à l’Accueil aux Immigrants à Montréal et comme bénévole au Journal du Centre des femmes de Longueuil. De plus, elle a participé à une formation en Premiers soins en santé mentale de la Commission de la santé mentale du Canada et a suivi une formation en secourisme avec l’Ambulance St-Jean à Toronto. Astou détient un Baccalauréat en Sociologie et en Immigration et relations interethniques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) ainsi qu’une Licence en management des affaires et développement de l’École des Techniques Internationales du Commerce, de la Communication et des Affaires au Sénégal. Enfin, elle a également fait des études en comptabilité.

Or, ce ne sont pas seulement les nouveaux visages qui ont marqué nos bureaux, mais aussi les départs. Le mois de juin a enregistré le départ de Josée, qui nous a quittés pour faire un retour au Québec avec sa famille. Plus récemment, Thomas quitte, à son tour, Reflet Salvéo, et Toronto, pour s’envoler vers les cieux gris et pluvieux du Royaume-Uni où il continuera son parcours. Puis Raphaël est toujours en congé parental et ce, jusqu’en janvier prochain.

 Ces nouvelles force vives au sein de l’équipe nous permettront, après avoir repris notre souffle suite à l’Assemblée générale annuelle, de poursuivre notre envol le plus agréable. 

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *