La santé mentale: Il est temps d’en parler!

La santé mentale

 

Père ou mère, fils ou fille, conjoint ou conjointe? Lorsqu’un membre de la famille a une maladie mentale, c’est toute la famille qui en souffre. Les professionnels de la santé sont là pour aider.

 

La santé mentale: Il est temps d’en parler !

refletsalveo.ca/santementale

 

Comprendre la maladie mentale

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la santé mentale comme « un état de bien-être permettant à chacun de reconnaître ses propres capacités, de se réaliser, de surmonter les tensions normales de la vie, d’accomplir un travail productif et fructueux et de contribuer à la vie de sa communauté ». La maladie mentale peut se définir comme étant des changements qui affectent la pensée, l’humeur ou le comportement chez une personne.

Les types de troubles mentaux

Anxiété

L’anxiété est une angoisse à caractère pathologique, née de la crainte d’un péril imminent et incertain, provoquant un désarroi paralysant, souvent accompagnée de symptômes physiques.

Trouble bipolaire

Le trouble bipolaire est une condition médicale caractérisée par des changements dans le fonctionnement du cerveau qui entraînent des dérèglements de l’humeur se manifestant par des phases tant de dépression que d’excitation.

Trouble de la personnalité limite (TPL)

Le trouble de la personnalité limite est une maladie mentale caractérisée par une instabilité émotionnelle.

Dépression

La dépression est un état mental pathologique caractérisé par un profond pessimisme, une incapacité à contrôler ses sentiments et à fonctionner normalement dans la vie de tous les jours.

Troubles de l’alimentation

Les troubles de l’alimentation apparaissent généralement au cours de l’adolescence ou au début de l’âge adulte et sont plus fréquents chez les jeunes des sociétés industrialisées. Toutefois, les troubles de l’alimentation, particulièrement l’anorexie, sont présents dans toutes les sociétés, même celles où le culte de la minceur est absent.

Trouble obsessionnel compulsif (TOC)

Le trouble obsessionnel compulsif (TOC) est un trouble mental caractérisé par l’apparition répétée de pensées intrusives (obsessions) produisant de l’inconfort, de l’inquiétude, de l’appréhension et de la peur; ou de comportements répétés et ritualisés (compulsions) pouvant avoir l’effet de diminuer l’anxiété ou de soulager une tension.

Schizophrénie

La schizophrénie est un trouble mental grave, chronique et très complexe. Cette maladie peut perturber considérablement la manière dont une personne se sent, pense et réagit à ce qui l’entoure.

Tendances suicidaires

Le suicide est l’acte délibéré de mettre fin à sa propre vie. Le suicide est souvent commis par désespoir. Des facteurs de stress tels que les problèmes financiers ou les problèmes de relations humaines, un trouble mental également, peuvent jouer des rôles déterminants.

Rétablissement

La maladie, tant physique que mentale, affecte l’individu de nombreuses façons. Elle remet en question l’image qu’il a de lui-même, lui impose de nouvelles limites auxquelles il doit s’adapter et le confronte aux handicaps qu’elle entraîne parfois. Le processus qui permet à l’individu malade de développer ou de restaurer une identité positive et riche de sens, malgré la condition qui l’afflige, puis de reconstruire sa vie dans les limites imposées par son état s’appelle le rétablissement.

Chiffres clés au Canada

Selon l’Agence de la santé publique du Canada :

  • Un Canadien sur trois vivra avec une maladie mentale ou un trouble de consommation de substance au cours de sa vie.
  • Plus de 10 Canadien(ne)s se suicident chaque jour.
  • Les taux de suicide chez les jeunes Autochtones sont parmi les plus élevés au monde.
  • Seulement 57 % des Canadien(ne)s adultes et 43 % des jeunes Canadien(ne)s disent avoir une forte capacité à composer avec des problèmes imprévus et difficiles et avec les exigences de la vie quotidienne.
  • Épreuves, traumatismes, violence familiale et stigmatisation ont tous été des facteurs de risque accru de suicide, de consommation de substances et de maladie mentale.

Chiffres clés en Ontario

Selon l’Association canadienne pour la santé mentale :

  • Près de 30 % de la population provinciale éprouvera un problème de santé mentale ou de dépendance à un moment ou un autre.
  • De manière directe ou indirecte, la maladie mentale et les dépendances touchent une personne sur cinq en Ontario. Elles peuvent avoir une incidence sur nos vies, nos familles, nos lieux de travail et ont des répercussions sur le système de soins de santé et sur l’économie provinciale.
  • En Ontario, environ un enfant ou un jeune sur cinq présente un trouble de santé mentale. Environ 70 % des troubles de santé mentale commencent pendant l’enfance ou l’adolescence. C’est pourquoi un dépistage et une intervention précoces sont si essentiels et peuvent permettre d’améliorer ainsi les résultats scolaires et  la santé.

 

Les idées reçues sur les maladies mentales

À lire !!

 

Autres sites web à consulter

Ministère des services à l’enfance et à la jeunesse
Association canadienne pour la santé mentale