Posts Tagged "francophone"

Communiqué de presse : Les Entités et les Réseaux appuient les recommandations du Commissaire Boileau

Publié par le juin 8, 2016 dans À la une, actualités, communiqués | Aucun commentaire

Pour diffusion immédiate   Communiqué de presse   Retrouvez une version PDF ici : Communiqué conjoint des entités – rapports Commissaire     Les Entités et les Réseaux appuient les recommandations du Commissaire Boileau   À l’occasion de la sortie du rapport annuel du Commissaire aux services en français, le Regroupement des Entités de planification des services de santé en français de l’Ontario et l’Alliance des Réseaux ontariens de santé en français tiennent à appuyer sans réserve les propositions du commissariat.   Toronto, le 8 juin 2016   Le Regroupement des Entités de planification et l’Alliance des Réseaux santé remercient et félicitent chaleureusement le Commissaire aux services en français pour la sortie de son rapport annuel, ainsi que pour le rapport daté du 27 mai et intitulé « L’offre active de services en français : clé de voûte à l’atteinte des objectifs de la Loi sur les services en français de l’Ontario ».   Le  Regroupement  et  l’Alliance  souscrivent  sans  réserve,  et  avec  enthousiasme  aux conclusions de ces deux rapports, et en particulier à l’idée de faire de l’Ontario dans son ensemble une région désignée. De nombreux francophones vivent dans des régions non désignées, et l’absence de services dans ces régions compromet la sécurité des patients francophones. Cette proposition va dans le sens des objectifs du projet de loi 210, déposé par le ministre de la Santé et des Soins de longue durée le 2 juin 2016, « loi modifiant diverses lois dans l’intérêt des soins axés sur les patients ».   En ce qui concerne le rapport spécial du Commissaire sur l’offre active, il fait écho à un effort intense de la part du Regroupement et de l’Alliance pour promouvoir l’offre active auprès des fournisseurs de services. Nous accompagnons les fournisseurs de services de nos territoires vers l’offre active à l’aide de trousses d’appui ou d’ateliers qui proposent des solutions simples et adaptées.   En mars 2015, le Regroupement et l’Alliance avaient adopté une position commune sur l’offre active de services de santé en français. Nous sommes heureux de voir que le Commissaire a noté notre expertise dans son sommaire.   L’offre active de services de santé en français est une offre régulière et permanente auprès de la population francophone. Elle : respecte le principe d’équité vise une qualité de services comparable à ce qui est offert en anglais; est linguistiquement et culturellement adaptée aux besoins et aux priorités des francophones; est inhérente à la qualité des services fournis aux personnes (patients, résidents, bénéficiaires) et un facteur important qui contribue à leur sécurité.   Le Regroupement des Entités et l’Alliance des Réseaux sont prêts à collaborer avec le Commissaire, le gouvernement ou avec tout autre partenaire pour approfondir la réflexion sur la mise en place de l’offre active.   -30–   Le Regroupement rassemble les 6 Entités de planification des services de santé en français de la province. L’Alliance des Réseaux regroupe les 3 réseaux santé de l’Ontario.                   Contact : Raphaël Lopoukhine Reflet Salvéo Téléphone : (647) 345 5502 – poste 224...

Lire l'article

Concours Santé Mentale Sans Tabous : et le gagnant est…

Publié par le mai 18, 2016 dans À la une, actualités, communiqués, Reflet Salvéo dans les médias | Aucun commentaire

Concours Santé Mentale Sans Tabous : et le gagnant est…

Reflet Salvéo / Le Labo   Avis aux médias     Toronto, le 6 mai 2016 :   SANTÉ MENTALE SANS TABOUS : ET LE GAGNANT EST…    À l’issue d’un processus de plusieurs mois, d’un vote populaire en ligne et d’une décision d’un jury, Reflet Salvéo et le Labo sont en mesure d’annoncer le gagnant de leur concours-vidéo « Santé Mentale sans tabous ».     Où ? : À United Athletics 1034 Bloor Ouest, Toronto Quand ? : Le 25 mai de 14 heures à 15 heures     Ce concours a été rendu possible grâce au soutien financier du RLISS du Centre-Toronto.   -30 –   Reflet Salvéo est un organisme à but non lucratif qui est chargé d’engager la communauté francophone dans son système de santé, mais également de conseiller les RLISS (Réseaux Locaux d’Intégration des Services de Santé) sur leurs politiques de services.   Le Labo, centre d’arts médiatique francophone de Toronto, a pour mission de soutenir l’incubation, l’innovation, la création et la production en arts médiatiques, ainsi que de promouvoir la collaboration et la diffusion. En plus de l’accès à une station et à un équipement professionnel, sa programmation comprend des résidences, expositions, installations, ainsi que des ateliers et conférences   Contact : Raphaël Lopoukhine Reflet Salvéo Téléphone : 647 345 5520 – poste 224 rlopoukhine@@refletsalveo.ca...

Lire l'article

Journée internationale des droits des femmes

Publié par le mars 8, 2016 dans À la une, actualités, Articles à ne pas manquer, blogue de Gilles | 1 commentaire

Journée internationale des droits des femmes

Aujourd’hui, c’est le 8 mars, journée internationale des droits de femmes. Soyons clairs. Toute l’année, à Reflet Salvéo, les femmes s’expriment et tous les jours de l’année, nous faisons notre possible pour défendre leurs droits, et notamment le droit à la santé. Cette date est une date qui nous aide à nous rappeler qu’il reste tant à faire, et à rendre hommage aux femmes qui s’investissent, et qui se battent pour défendre leurs droits et en obtenir de nouveaux. Ce n’est pas le moment d’offrir des fleurs, ou de souhaiter « une joyeuse fête des femmes ». Laissons cela à la fête des mères. De nombreuses femmes sont impliquées à Reflet Salvéo : Présidente, vice-présidente, membres du CA, bénévoles ou employées. Aujourd’hui, elles prennent la parole, et nous disent pourquoi, en tant que femmes, elles sont engagées dans le domaine de la santé. Gilles Marchildon Moi, femme francophone, je suis engagée dans la santé parce que la santé, c’est l’affaire de tout le monde et de tout un chacun, parce que je suis à la fois CE TOUT LE MONDE et CE TOUT UN CHACUN » Marlène Thélusma Rémy (présidente)   Moi, femme francophone, je suis engagée dans la santé parce que ma passion est le bien-être des ainés francophones, afin qu’ils puissent vivre leur vieillissement avec sérénité et confiance. Or, le bien-être découle de la santé optimale du corps, du cerveau et de l’esprit. De plus, en tant que mère de deux filles, je suis convaincue de l’importance de leur donner un exemple positif, soit de trouver sa passion et de s’y investir pleinement. Isabelle Girard, vice-présidente   Moi, femme francophone, je suis engagée dans la santé parce que se sentir bien dans sa tête et bien dans son corps est essentiel à l’épanouissement individuel et collectif. Pascale Andriamamonjy, membre du CA   Moi, femme francophone, je suis engagée dans la santé parce que la santé de ma famille et de ma communauté me tiennent à cœur. Dr. Kerrie Shaw, membre du CA   Moi, femme francophone, je suis engagée dans la santé parce que j’ai une responsabilité envers le monde dont je fais partie, comme une goutte de couleur qui s’engage dans l’eau, et ainsi l’intègre et l’altère de façon permanente . Gabrielle Loesch, membre du CA   Moi, femme francophone, je suis engagée dans la santé mentale parce que nous courrons tous vers le succès et ce succès dépend de l’état de la santé de notre âme, de notre esprit et de notre corps qui est le reflet de l’esprit. Marie Claude Mombeuil Belroche, membre du CA   Moi, femme francophone, je suis engagée dans la santé parce que je veux promouvoir une cause qui me tient à cœur . Angéline Tanon, bénévole   Moi, femme francophone, je suis engagée dans la santé parce que je trouve important d’améliorer la qualité et l’accessibilité des services de soins de santé en français en Ontario mais aussi parce que je crois en une approche où la prévention, la promotion et l’éducation devrait jouer un plus grand rôle afin d’assurer une meilleure santé et une meilleure qualité de vie pour tous. Josée Roy, agente de planification   Moi, femme francophone, je suis engagée dans la santé parce que je veux apporter ma contribution à l’amélioration de la qualité de vie et du bien-être de la société, surtout au vu de la complexité grandissante des soins. Mino Ravaison, Stagiaire   Moi, femme francophone, je suis engagée dans la santé parce que telle est ma contribution au développement d’une société où les femmes sont épanouies dans tous les domaines de leur vie et jouissent pleinement de leurs droits. Cynthia Kuassi,...

Lire l'article

Des excuses et une université

Publié par le février 26, 2016 dans À la une, actualités, blogue de Gilles, Uncategorized | Aucun commentaire

Des excuses et une université

  En début de semaine, Kathleen Wynne, la première ministre de l’Ontario, a présenté des excuses au nom de son gouvernement pour la mise en place, au début du XXème siècle, du règlement 17 qui interdisait l’enseignement du français dans la province. Notre présidente, Marlène Thélusma Rémy y était. Je lui cède donc la parole. Gilles Marchildon Des excuses et une université   Enseigner, pour moi, c’est bien plus qu’un métier. Enseigner, c’est un mode de vie. Une source de vie, même. Enseigner, c’est ce que je suis. J’enseigne en français, à Toronto, depuis plus de 10 ans. Et j’aime ça. J’aime découvrir de nouveaux étudiants, les accompagner vers leurs accomplissements, accoucher leurs esprits, les forger, en faire des citoyens complets. J’aime apprendre d’eux tous les jours. J’aime le faire en français. Il y a des choses qui ne se disent qu’en français. Penser qu’un jour, mes collègues n’avaient pas ce droit, que le gouvernement canadien interdisait aux Canadiens-français d’enseigner en français, me touche. Que le gouvernement ait considéré les francophones comme rien d’autre qu’une minorité à éteindre, à assimiler au plus vite me remplit d’épouvante. Et dans le même temps, que des gens se soient élevés contre ces injustices force mon admiration. Je pense à ces femmes, incroyablement courageuses, qui auraient défendu leurs écoles à coup d’aiguilles à chapeau. Que ce soit un fait avéré ou une légende importe peu. C’est de cet esprit que je m’inspire. Et je salue avec l’importance qu’il mérite, le geste historique posé par la première ministre, la reconnaissance de l’immense injustice qu’a subie l’un des peuples fondateurs du Canada. Prenons ces excuses pour ce qu’elles sont. Une condamnation des actions du passé. Mais moi, c’est surtout le futur qui m’importe. Ces excuses sont tombées à peine quelques jours après que les francophones se sont réunis devant Queens Park pour réclamer une université francophone, gérée par les francophones, à Toronto. C’est peut-être un hasard. Quoi qu’il en soit, et d’un point de vue de santé publique, il est indéniable qu’une université permettrait de former des professionnels de santé compétents. En bref, les excuses, c’est bien, c’est beau, c’est touchant, c’est un geste historique. Mais ça ne soigne personne. Les médecins et les infirmières formés en Ontario en français, oui.  ...

Lire l'article

Communiqué de presse – dévoilement de campagne

Publié par le février 23, 2016 dans À la une, actualités, Articles à ne pas manquer, Reflet Salvéo dans les médias | Aucun commentaire

Communiqué de presse – dévoilement de campagne

Communiqué de presse   Reflet Salvéo dévoile sa campagne de sensibilisation à la santé mentale   À l’occasion d’un grand forum populaire, Reflet Salvéo a dévoilé aujourd’hui sa campagne de sensibilisation à la santé mentale. Toronto, le 20 février 2016 : Après qu’une étude, et plusieurs consultations populaires aient mis en évidence un manque d’information sur la santé mentale auprès de la population francophone, ainsi que la persistance de mythes et de tabous sur ce sujet, Reflet Salvéo lance aujourd’hui une campagne de sensibilisation à la santé mentale. La campagne est constituée d’une page internet, http://refletsalveo.ca/santementale, et exploite plusieurs mediums. Des animations vidéo ont été préparées pour les réseaux sociaux, ainsi que plusieurs outils qui seront utilisés par les fournisseurs de service et nos partenaires communautaires. Ces outils, dont un « cahier des humeurs », peuvent être utilisés par une seule personne ou en groupe, à l’occasion d’un atelier, par exemple. « Pour cette campagne, nous avons développé une approche résolument communautaire, en intégrant la communauté dans toutes les étapes de notre processus. » a déclaré le directeur général, Gilles Marchildon. Nous avons mis sur pied un comité aviseur, constitué de représentants des organismes et institutions francophones impliqués dans cette problématique, ainsi que de professionnels et d’experts en santé mentale. Cette campagne a été rendue possible grâce au soutien financier du RLISS du Centre-Toronto. -30 – Reflet Salvéo est un organisme à but non lucratif qui est chargé d’engager la communauté francophone dans son système de santé, mais également de conseiller les RLISS (Réseaux Locaux d’Intégration des Services de Santé) sur leurs politiques de services. Contact : Raphaël Lopoukhine Reflet Salvéo Téléphone : 647 345 5520 – poste 224 Télécopie : 647 345 5502 1415 Bathurst Street Toronto, ON  MHR3H8...

Lire l'article