Posts Tagged "santé mentale"

Une nouvelle arrivée

Publié par le juillet 28, 2016 dans actualités, blogue de Gilles | Aucun commentaire

Une nouvelle arrivée

Une nouvelle arrivée   L’engagement communautaire est primordial à Reflet Salvéo. C’est d’ailleurs le point de départ nous permettant de bien jouer notre rôle mandaté, celui de formuler des recommandations aux RLISS (Réseaux Locaux d’Intégration des Services de Santé – les structures gouvernementales qui financent, planifient et intègrent les services de santé au niveau local). Pour exprimer les besoins des francophones auprès du système de santé, il faut que la communauté soit engagée à nos côtés. Pour bien engager la communauté, il faut d’abord la connaître intimement. Mais ce n’est pas tout. Au-delà de la connaissance, il y a le but ultime de l’engagement communautaire : accompagner et soutenir la communauté pour qu’elle surmonte les défis avec ses propres ressources. Notre but ultime est que la communauté prenne en main sa santé et investisse pleinement le système qui gère ses soins de santé. Pour se faire, 4 étapes sont nécessaires : 1) informer ; 2) consulter ; 3) collaborer ; et 4) l’autonomisation (« empowerment » en anglais). Cette dernière étape est peut-être la plus difficile. Elle implique un processus qui reconnaît, favorise, et accroît la capacité des gens à répondre à leurs propres besoins, à résoudre collectivement leurs problèmes et à mobiliser les ressources nécessaires pour se sentir en contrôle de leur vie. C’est pour veiller à l’accomplissement de cette mission que nous avons engagé Thomas Labrune, qui travaillera à plein temps dans nos bureaux, mais dont la moitié de son temps sera consacrée à une initiative d’intégration des pairs en collaboration avec notre partenaire, CAMH (Centre de Santé Mentale et de Toxicomanie). L’intégration des pairs et l’engagement communautaire vont nécessairement main dans la main. Aussi, ses deux postes sont cohérents et articulés. Faire progresser l’intégration des pairs, c’est engager la communauté. Nous sommes extrêmement fiers de ce partenariat avec CAMH. Les partenariats équilibrés font partie de notre vision, et nous permettent de réaliser plus, et mieux. À Reflet Salvéo, l’engagement communautaire, c’est l’affaire de tous les employés, y compris les employés chargés de l’administration. Nous estimons qu’on ne peut pas bien connaître les besoin de sa communauté si on ne travaille pas avec elle. Notre engagement ne sera que plus fort avec une coordination. Thomas travaillera en collaboration étroite avec Raphaël, notre coordonnateur des communications, car ces deux disciplines sont imbriquées, mais aussi avec les planificateurs. Vous apprendrez vite à le connaître. Ayant un parcours universitaire sérieux (Science-Po Paris), Thomas cumule des expériences de travail en France, où il est né et a grandi, mais aussi en Égypte, en Israël et au Canada. Il s’est démarqué par son travail avec de jeunes migrants et des enfants dans le monde des ONG (entre autres, avec Amnistie Internationale). C’est un atout de plus qui se joint à notre équipe et j’en suis ravi. Nous serons encore plus présents à vos côtés, pour vous écouter, vous informer, et vous...

Lire l'article

Concours Santé Mentale Sans Tabous : et le gagnant est…

Publié par le mai 18, 2016 dans À la une, actualités, communiqués, Reflet Salvéo dans les médias | Aucun commentaire

Concours Santé Mentale Sans Tabous : et le gagnant est…

Reflet Salvéo / Le Labo   Avis aux médias     Toronto, le 6 mai 2016 :   SANTÉ MENTALE SANS TABOUS : ET LE GAGNANT EST…    À l’issue d’un processus de plusieurs mois, d’un vote populaire en ligne et d’une décision d’un jury, Reflet Salvéo et le Labo sont en mesure d’annoncer le gagnant de leur concours-vidéo « Santé Mentale sans tabous ».     Où ? : À United Athletics 1034 Bloor Ouest, Toronto Quand ? : Le 25 mai de 14 heures à 15 heures     Ce concours a été rendu possible grâce au soutien financier du RLISS du Centre-Toronto.   -30 –   Reflet Salvéo est un organisme à but non lucratif qui est chargé d’engager la communauté francophone dans son système de santé, mais également de conseiller les RLISS (Réseaux Locaux d’Intégration des Services de Santé) sur leurs politiques de services.   Le Labo, centre d’arts médiatique francophone de Toronto, a pour mission de soutenir l’incubation, l’innovation, la création et la production en arts médiatiques, ainsi que de promouvoir la collaboration et la diffusion. En plus de l’accès à une station et à un équipement professionnel, sa programmation comprend des résidences, expositions, installations, ainsi que des ateliers et conférences   Contact : Raphaël Lopoukhine Reflet Salvéo Téléphone : 647 345 5520 – poste 224 rlopoukhine@@refletsalveo.ca...

Lire l'article

Semaine de la santé mentale

Publié par le mai 4, 2016 dans À la une, Articles à ne pas manquer, blogue de Gilles | Aucun commentaire

Semaine de la santé mentale

La santé mentale et nous     Du 2 au 8 mai, c’est la semaine nationale de la Santé Mentale au Canada. D’un océan à l’autre, des activités de sensibilisation se déroulent pour souligner l’importance de la santé mentale et encourager les gens à en parler. Comme par exemple cette initiative de CAMH : Promouvoir la santé mentale: adopter un langage commun.   Nous avons tous une santé mentale, comme nous avons tous une santé physique. Nous avons tous besoin de l’entretenir, d’en parler et, quand le besoin s’en fait sentir, de consulter des professionnels.   À Reflet Salvéo, si vous nous suivez depuis quelques temps, vous savez que la santé mentale est très importante pour nous. On nous demande d’ailleurs souvent pourquoi. Parfois, on nous confond même avec un organisme de santé mentale ! Mais non, nous sommes une entité de planification, nous conseillons les décideurs en matière de santé. Il est vrai que parfois, ces derniers nous confient la réalisation de projets spéciaux, qui viennent combler un manque direct. C’est le cas de notre campagne de sensibilisation à la santé mentale. C’est aussi le cas de notre concours vidéo à destination des jeunes, qui cherche à briser les tabous et les stigmas.   Nous avons également produit une recherche sur la santé mentale des immigrants, une revue de littérature, et proposé plusieurs forums sur le sujet.   Même si nous ne sommes pas une agence de santé mentale, celle-ci demeure au cœur de nos préoccupations. L’expression « mieux vaut prévenir que guérir » s’applique autant à la santé mentale qu’à la santé...

Lire l'article

Communiqué de presse – dévoilement de campagne

Publié par le février 23, 2016 dans À la une, actualités, Articles à ne pas manquer, Reflet Salvéo dans les médias | Aucun commentaire

Communiqué de presse – dévoilement de campagne

Communiqué de presse   Reflet Salvéo dévoile sa campagne de sensibilisation à la santé mentale   À l’occasion d’un grand forum populaire, Reflet Salvéo a dévoilé aujourd’hui sa campagne de sensibilisation à la santé mentale. Toronto, le 20 février 2016 : Après qu’une étude, et plusieurs consultations populaires aient mis en évidence un manque d’information sur la santé mentale auprès de la population francophone, ainsi que la persistance de mythes et de tabous sur ce sujet, Reflet Salvéo lance aujourd’hui une campagne de sensibilisation à la santé mentale. La campagne est constituée d’une page internet, http://refletsalveo.ca/santementale, et exploite plusieurs mediums. Des animations vidéo ont été préparées pour les réseaux sociaux, ainsi que plusieurs outils qui seront utilisés par les fournisseurs de service et nos partenaires communautaires. Ces outils, dont un « cahier des humeurs », peuvent être utilisés par une seule personne ou en groupe, à l’occasion d’un atelier, par exemple. « Pour cette campagne, nous avons développé une approche résolument communautaire, en intégrant la communauté dans toutes les étapes de notre processus. » a déclaré le directeur général, Gilles Marchildon. Nous avons mis sur pied un comité aviseur, constitué de représentants des organismes et institutions francophones impliqués dans cette problématique, ainsi que de professionnels et d’experts en santé mentale. Cette campagne a été rendue possible grâce au soutien financier du RLISS du Centre-Toronto. -30 – Reflet Salvéo est un organisme à but non lucratif qui est chargé d’engager la communauté francophone dans son système de santé, mais également de conseiller les RLISS (Réseaux Locaux d’Intégration des Services de Santé) sur leurs politiques de services. Contact : Raphaël Lopoukhine Reflet Salvéo Téléphone : 647 345 5520 – poste 224 Télécopie : 647 345 5502 1415 Bathurst Street Toronto, ON  MHR3H8...

Lire l'article

Journée mondiale de la tolérance

Publié par le novembre 16, 2015 dans blogue de Gilles | Aucun commentaire

Journée mondiale de la tolérance

Journée mondiale de la tolérance     J’ai écrit ce texte la veille des attentats qui ont marqué la capitale française. Notre communauté francophone de Toronto compte de nombreux ressortissants français. Nous pensons à eux, et à leurs familles. Ce n’est pas en tant que francophones que nous partageons leur douleur, mais en tant qu’êtres humains. Au même titre que nous souffrons pour nos amis libanais, endeuillés à Beyrouth. Plus que jamais, nous avons besoin d’aller au-delà de la tolérance. Nous avons besoin d’amour. Marchildon         Allond au-delà de la tolérance   Le 16 novembre, Journée mondiale de la tolérance, permet à la communauté internationale de célébrer la Journée internationale de la tolérance avec des activités qui s’adressent à la fois aux établissements d’enseignement et au grand public.   La tolérance nous apparaît comme un ingrédient nécessaire pour bien vivre dans une société très diversifiée. Pourtant, je dois avouer que j’ai des réserves quant à cette notion. Tolérer suffit-il ? Tolérer son prochain, ce n’est pas nécessairement l’accepter, et c’est là que le bât blesse.   Je reconnais que la tolérance est la première étape vers l’acceptation des différences. Mais ne pouvons-nous pas aller au-delà? J’aimerais que nous nous apprivoisions, à la manière du Petit-Prince et du renard dans l’œuvre bien connue d’Antoine de Saint-Exupéry, que notre ouverture aille jusqu’à la connaissance de l’autre.   Vous seriez en droit de vous demander quel est le rapport avec la santé. Sachez cependant que le bien-être est un déterminant majeur de la santé, en particulier de la santé mentale. Et qu’un milieu intolérant est toxique pour vous, votre santé, et votre entourage. Lutter contre l’intolérance et donc, d’améliorer les conditions qui influencent la santé, nous pouvons tous le faire.   Au-delà de ces considérations, je dirais que la santé est le lieu, par excellence, de la mise à l’écart des jugements de valeurs portés sur des comportements. La tolérance et l’empathie sont au cœur du principe du service de santé. Fournir un service de santé, c’est mettre sa morale personnelle de côté. Peu importe la manière dont vous êtes tombé malade, celui qui vous soigne n’a pas à vous juger.   Bien sûr, il ne s’agit pas de tolérer l’intolérable : une telle approche trouve très vite ses limites dans les cas d’interventions en matière de violence ou de mutilations sexuelles, par exemple. Mais la pratique de la santé publique nécessite une dose saine de distance. En d’autres mots, de tolérance. Et c’est aussi ce que nous nous efforçons de faire, à Reflet Salvéo. Notre équipe a de multiples origines. Nos croyances, nos orientations sexuelles et nos opinions divergent. Et nous considérons que cela nous enrichis, et que nous vous servons mieux ainsi.   D’un point de vue plus pragmatique, si la tolérance du fait français est plus ou moins acquise en Ontario, pour que nous ayons des services adaptés, il faut aller au-delà. Le système de santé doit embrasser notre différence. Il faut qu’il soit fier et heureux de nous servir. Non pas uniquement parce que la loi l’y oblige, mais surtout parce que la spécificité francophone est bonne pour l’ensemble des ontariens. En matière de francophonie, la tolérance ne suffit pas. Allons au-delà.   Gilles...

Lire l'article