Posts Tagged "services en français"

Besoin de services de santé en français à Etobicoke : La communauté francophone s’est exprimée samedi 6 mai dernier

Publié par le mai 25, 2017 dans À la une, actualités, Articles à ne pas manquer, blogue de Gilles | Aucun commentaire

Besoin de services de santé en français à Etobicoke :  La communauté francophone s’est exprimée samedi 6 mai dernier

Besoin de services de santé en français à Etobicoke : La communauté francophone s’est exprimée samedi 6 mai dernier « Aujourd’hui, je décide de donner la parole à Constant Ouapo, notre agent de plannification, qui vous raconte comment il a vécu la journée du 6 mai dernier. Reflet Salvéo organisait une rencontre communautaire pour parler de la meilleure façon de parler de la mise en place de service de santé en français à Rexdale. Comme si vous y étiez. » Gilles Marchildon   Reflet Salvéo a présenté samedi 6 mai dernier, les résultats de son sondage sur les besoins en soins primaires de la communauté francophone d’Etobicoke. C’était au Centre de Santé Communautaires Rexdale. En participant massivement à cette rencontre, vous avez démontré de façon remarquable votre intérêt pour les services en français et votre envie de vous faire soigner dans votre langue. C’était tout simplement émouvant!   Et pourtant, rien dès le départ, ne présageait un tel succès et ce, malgré nos multiples efforts pour communiquer avec les gens (par courriel, téléphone et en personne. Ce jour-là, la météo n’était pas en notre faveur. Resté constamment nuageux depuis deux jours, le ciel n’arrêtait pas de nous arroser d’une fine pluie accompagnée d’un froid hivernal. Tout était réuni plutôt pour un repos paisible à la maison, qu’un déplacement pour participer à un évènement communautaire.   Toute illusion d’un succès en termes de mobilisation de la communauté avait fini par me quitter. Au fur et à mesure que l’heure de démarrage de l’évènement (17h) approchait, l’anxiété s’installait. Toute mon assurance au départ inébranlable, faisait graduellement place à un optimisme plutôt factice. Jusqu’à 17h30 nous n’avions enregistré qu’une poignée de participants (moins d’une dizaine). L’angoisse se lisait sur le visage de chaque organisateur de l’événement. La détresse commençait à s’installer; puis tout-à-coup, miracle! Comme par enchantement, la salle à commence à se remplir. Des cris d’enfants fusent de toutes parts. Des bruits de chaises et des appels à la discipline indiquent une course ouverte vers le peu de sièges encore inoccupés. Des exclamations joyeuses célébrant les retrouvailles entre parents et amis se font bruyamment entendre. Enfin, l’espoir est de retour, annonçant un évènement d’un grand intérêt.   Fallait-il s’en étonner? En répondant au sondage, vous aviez été très clairs dès le départ : « Il est incompréhensible que des francophones ne puissent pas se faire soigner en français au Canada où le français constitue l’autre langue officielle. Aidez-nous à obtenir nos services de santé en français plus près de chez nous». Vous étiez donc venus réitérer et confirmer cet appel.   L’événement a débuté par la reconnaissance du territoire traditionnel des Premières Nations sur lequel la rencontre s’est déroulée. Safia Ahmed, directrice générale du Centre de Santé Communautaire Rexdale, a souhaité la bienvenue à la communauté et l’a remercié d’être venue si nombreuse. Elle a invité chacun à considérer le centre comme son second domicile. A sa suite j’ai remercié les partenaires et membres de la communauté au nom de Reflet Salvéo, puis situé le cadre de la rencontre. Quant à Dieufert Bellot, Coordonnateur des services en français du RLISS Centre-Ouest, il a expliqué le mandat des RLISS, en prônant une approche collaborative incluant la communauté, pour une mise en place réussie de services de santé en français. Julie Lutete, directrice générale de l’Auberge Francophone a clôturé la série d’allocutions en soulignant le rôle vital qu’a joué son organisme dans la collecte des données du sondage.   Au cours des débats animés qui ont suivi la présentation des résultats du sondage et des services qu’offre le CSC Rexdale vous avez réitéré votre souci de voir des...

Lire l'article

Communiqué de presse : Les Entités et les Réseaux appuient les recommandations du Commissaire Boileau

Publié par le juin 8, 2016 dans À la une, actualités, communiqués | Aucun commentaire

Pour diffusion immédiate   Communiqué de presse   Retrouvez une version PDF ici : Communiqué conjoint des entités – rapports Commissaire     Les Entités et les Réseaux appuient les recommandations du Commissaire Boileau   À l’occasion de la sortie du rapport annuel du Commissaire aux services en français, le Regroupement des Entités de planification des services de santé en français de l’Ontario et l’Alliance des Réseaux ontariens de santé en français tiennent à appuyer sans réserve les propositions du commissariat.   Toronto, le 8 juin 2016   Le Regroupement des Entités de planification et l’Alliance des Réseaux santé remercient et félicitent chaleureusement le Commissaire aux services en français pour la sortie de son rapport annuel, ainsi que pour le rapport daté du 27 mai et intitulé « L’offre active de services en français : clé de voûte à l’atteinte des objectifs de la Loi sur les services en français de l’Ontario ».   Le  Regroupement  et  l’Alliance  souscrivent  sans  réserve,  et  avec  enthousiasme  aux conclusions de ces deux rapports, et en particulier à l’idée de faire de l’Ontario dans son ensemble une région désignée. De nombreux francophones vivent dans des régions non désignées, et l’absence de services dans ces régions compromet la sécurité des patients francophones. Cette proposition va dans le sens des objectifs du projet de loi 210, déposé par le ministre de la Santé et des Soins de longue durée le 2 juin 2016, « loi modifiant diverses lois dans l’intérêt des soins axés sur les patients ».   En ce qui concerne le rapport spécial du Commissaire sur l’offre active, il fait écho à un effort intense de la part du Regroupement et de l’Alliance pour promouvoir l’offre active auprès des fournisseurs de services. Nous accompagnons les fournisseurs de services de nos territoires vers l’offre active à l’aide de trousses d’appui ou d’ateliers qui proposent des solutions simples et adaptées.   En mars 2015, le Regroupement et l’Alliance avaient adopté une position commune sur l’offre active de services de santé en français. Nous sommes heureux de voir que le Commissaire a noté notre expertise dans son sommaire.   L’offre active de services de santé en français est une offre régulière et permanente auprès de la population francophone. Elle : respecte le principe d’équité vise une qualité de services comparable à ce qui est offert en anglais; est linguistiquement et culturellement adaptée aux besoins et aux priorités des francophones; est inhérente à la qualité des services fournis aux personnes (patients, résidents, bénéficiaires) et un facteur important qui contribue à leur sécurité.   Le Regroupement des Entités et l’Alliance des Réseaux sont prêts à collaborer avec le Commissaire, le gouvernement ou avec tout autre partenaire pour approfondir la réflexion sur la mise en place de l’offre active.   -30–   Le Regroupement rassemble les 6 Entités de planification des services de santé en français de la province. L’Alliance des Réseaux regroupe les 3 réseaux santé de l’Ontario.                   Contact : Raphaël Lopoukhine Reflet Salvéo Téléphone : (647) 345 5502 – poste 224...

Lire l'article

Joyeuses Fêtes et Bonne Santé!

Publié par le décembre 23, 2015 dans blogue de Gilles | Aucun commentaire

Il est habituel, au temps des Fêtes, de souhaiter aux gens d’avoir une bonne santé tout au cours de la nouvelle année. C’est incontestable : il s’agit du meilleur cadeau que la vie puisse nous offrir! La santé est bien plus que l’absence de maladie, même si cette dernière est souvent au premier rang des soucis. Une bonne santé veut dire posséder les facultés qui nous permettent d’avoir et d’apprécier une bonne qualité de vie – tout en reconnaissant que cette notion de qualité est très subjective. Au-delà du souhait exprimé pour une bonne santé sur le plan individuel, je formule également ce même souhait au niveau collectif. Je souhaite que les francophones puissent bénéficier d’un accès équitable aux services de santé. Je souhaite qu’ils puissent se faire servir en français d’une manière respectueuse et efficace. Je souhaite que la planification de ces services puisse se faire dans un climat de collaboration. Je souhaite que les entités de planification, comme Reflet Salvéo, puissent bien naviguer dans la complexité du système de santé. Je souhaite que les besoins de la communauté francophone soient reflétés dans les transformations du système de santé récemment annoncées. C’est peut-être ambitieux comme liste de souhaits mais c’est à tout cela que je pense lorsque je nous souhaite, à tous et chacun, une « bonne santé » en...

Lire l'article